Vous êtes ici : Pour qui ? Les nourrissons

Les nourrissons

L'ostéopathie pour les nourrissons

L'accouchement est un des premiers traumatismes pour le bébé. Trop long ou trop court, il peut perturber le fonctionnement normal des structures crâniennes. Difficile, il nécessite parfois l'emploi de spatules, ventouses ou forceps, qui vont influer sur la mobilité des jonctions des os du crâne et occasionner des troubles fonctionnels immédiats ou ultérieurs.


Souvent les nouveau-nés naissent avec la tête un peu déformée, le crâne en obus, un oeil plus fermé que l'autre, une oreille plus en avant que l'autre, le nez un peu écrasé... Les parents s'entendent dire que cela se remettra tout seul... Ce qui se vérifie dans certains cas, mais l'équilibre crânien étant rompu, il y a une dysfonction qui relève d'un traitement ostéopathique.
Les signes « d’appels » : bébés « pleureurs » ou très petits dormeurs, torticolis, régurgitations...


L'ostéopathe ne remplace ni le médecin traitant, ni le pédiatre ou tout spécialiste dont votre enfant aurait besoin.

Pour les bébés de moins de 6 mois, une "attestation de non contre-indication médicale à l'ostéopathie" délivrée par le pédiatre est obligatoire. Selon le décret du 25 mars 2007.